lundi 1 juin 2009

NHL : Domination des Wings

Hier, les Red Wings de Détroit ont continué leur domination sur les Penguins de Pittsburgh pour un second soir consécutif alors qu'ils ont vaincu ceux-ci par la marque de 3-1.
Le gardien de but des Red Wings fût la première étoile du match alors qu'il bloqua tous les lancers des Pens', le seul but alloué étant suite à une bourde du défenseur Brad Stuart qui fit dévier la rondelle dans son propre but.


Pittsburgh @ Detroit
Game 1

Un match où les contacts furent très violents, où plusieurs buts furent chanceux, mais la domination des Wings ne fût jamais mise en doute.


Pittsburgh @ Detroit
Game 2

Un second match en deux soirs avantageait les Penguins qui sont un club plus reposé et dont les joueurs sont moins importunés par les blessures, Pavel Datsyuk étant toujours absent pour les Wings. Néanmoins, la force de frappe de tous les trios de la ville de l'automobile est supérieure, et leur système de jeu est, sans conteste, le meilleur de toute la Ligue Nationale de Hockey.

Plusieurs choses ont capté mon attention au cours de ce match.
  1. Les replis défensifs des avants des Wings, particulièrement Henrik Zetterberg.
  2. Le système de jeu de l'équipe de Mike Babcock, les joueurs des Penguins sont toujours entourés de 4 joueurs des Détroit lorsqu'ils sont en possession de la rondelle en territoire des Wings, limitant ainsi grandement leur capacité offensive.
  3. Le talent des réservistes de Détroit, Justin Abdelkader s'inscrivant à la marque pour une seconde fois en deux soirs.

Malgré tout, la NHL a trouvé le moyen de se couvrir de ridicule en ne respectant même pas ses propres règlements.
En toute fin de match, Evgeni Malkin a été jugé comme l'instigateur d'un combat avec Henrik Zetterberg. Le règlement 47.22 de la ligue est clair, un tel geste entrainant l'expulsion d'un joueur mène à une suspension automatique d'un match. Évidemment, comme Malkin est une des grandes vedettes de la ligue, le préfet disciplinaire Colin Campbell a invoqué moults prétextes pour ne pas suspendre la star des Penguins.

0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Locations of visitors to this page