mardi 3 février 2009

La complainte d'la puck au Canada (Ode à Kovi)


Cré-moé, cré-moé pas
Quéqu' part au Canada
Y a un club qui fait cheap en maudit
Y'a Kovi presqu' parti
R'tourner gagner sa vie
Dans un club aux États-Unis


Kovi est tout seul
Il r'garde le CH
Qui descend lentement au classement
Il pense aux États
En pleurant tout bas
C'est comme ça quand Carbo t'a lâché



Quand l'Artiste s'ennuie
Il r'garde les joueurs qui brillent
Comme les rues de New York après la pluie
Il rêve à Chicago
À Jonathan Toews
Avec qui, il aimerait faire son show



C'est pas rien que des déboires
J' veux pas vous en faire accroire
Mais ma foi j'sais que Kovi va choker
Tombant sur la glace
Les deux mains dans la face
Son talent est parti pis on rit



Ça vaut pas la peine
De laisser ceux qu'on aime
Pour aller faire tourner
Des rondelles sur son nez
Ça fait rire les fefans
Ça dure jamais longtemps
Ça fait plus rire personne
Quand tu drop au classement









Le trouble bipolaire est également appelé psychose maniaco-dépressive. Le fefan souffrant de cette affection présente des changements d'humeurs qui se manifestent suite à des défaillances de leurs héros. Le fefan typique se CHerCHant un coupable déverse alors son fiel en lapidant une vedette locale, lui faisant porter l'odieux de son problème mental de dépendance.

4 commentaires:

perronisme a dit…

Pauvre «Kovy» (surnom coquet donné par les fefans lors d'un Congrès Quotidien au Sauna des Fefans, le CQSF). Il a commencé sa carrière avec des guerriers à New-York et à Pittsburgh. Montréal est le seul sauna de fefan que je connaisse où on ne sait plus qui grogner entre Koivu et Kovalev. Le seul point en commun qu'ils ont, outre de jouer pour le TorCHon rayé, c'est qu'ils ont tous 2 hâte d'aller se détendre sur les greens en Avril. L'an passé, c'est arrivé en Mai mais au rythme où vont les choses, c'est maximum à la fin Avril (fin de la 1ère ronde, à moins qu'ils ratent les séries, ce qui est tout de même envisageable maintenant), qu'on verra les joueurs du CH envahir nos terrains de golf. Ils pourront également se gaver de chaudrée de palourdes et manger des tomates pour rendre hommage aux fefans qui leur paient leurs gros VUS Lexus.

Anonyme a dit…

HACKSAW REYNOLDS a écrit :

Vraiment Ogie, je crois que nous deux on fait de la télépathie ! Avant de voir les paroles de ta chanson sur Kovalev, je venais justement ici pour te transmettre les paroles d'une chanson mettant en vedette notre fakeux favori ! Après avoir joué la comédie avec le TorCHon et dans la série télévisée "Les Boys", l'Artiste Kovi se fait maintenant chanteur en reprenant à sa façon le succès de Robert Charlesbois, ORDINAIRE. Écoutons-le :

Je joue dans un club ben ordinaire;
Souvent, j'ai pu l'goût de rien faire;
Dans un trio avec Lapierre;
J'aimerais ben mieux boire une grosse bière;
Mais faut que j'pense à ma carrière;
Je suis un Tartisssss populaire.

Vous voulez que je sois un Dieu;
Si vous saviez comme j'me sens vieux;
J'aime mieux dormir, j'suis trop peureux;
Quand je score, ça va un peu mieux;
Mais ce métier-là, c'est dangereux;
Des "double-échec", personne en veut.

Quand j'aurai fini de me poigner l'cul;
Guy Carbonneau, je l'verrai pu;
Ailleurs je serai rendu (u);
Quand les fefans me voudront pu;
Y'en aura d'autres, plus jeunes flancs mous;
Pour faire freaker c'te gang de fous.

J'aime mon bacon, j'aime mon gros fric;
Y a pas d'problèmes, Y a pas d'panique;
J'me fous pas mal des critiques;
Ce sont des ratés pathétiques;
Je suis un clown psychédélique;
Puisque Mourial c'est un grand cirque.

Moi je veux jouer que quand ça m'tente;
Quand je fake, c'est pour me détendre;
J'aimerais bien me faire comprendre;
Les CHieux je n'en ai rien à faire;
Avant de partir de cet enfer;
Voir autre chose que des bipolaires.

Autour de moi il y a Lapierre,
Bégin, Tender qui ont d'la misère;
Je voudrais qu'on soit tous experts;
Dans l'art de feindre et de rien faire;
J'suis pas un joueur spectaculaire;
J'suis qu'un fakeux extraordinaire;
Extraordinairrrrrrr...

Si tu trouves ça pas pire Ogie, tu peux l'utiliser sur ton blogue. Ça en fera peut-être rire quelques uns. Ha ! Ha ! Ha !

Ogie Ogilthorpe a dit…

Si je trouve ça pas pire ? !
c'est tout simplement, excellent
J'ADORE !
Crois-moi, j'ai bien ris en la chantant dans ma tête.
Merci beaucoup Hacksaw Reynolds

perronisme a dit…

Kovalev a commencé sa carrière en jouant avec des joueurs comme Mark Messier. Là il joue avec des feluettes sur son trio. À sa place soit je serais mort de rire, sois je partirais à pleurer.

Enregistrer un commentaire

 
Locations of visitors to this page