mardi 17 février 2009

Le CHien qui courait après sa queue

La gestion des affaires hockey tourne une fois de plus au ridicule dans le grand village de Mourial.L'an passé, au terme d'une saison régulière fort productrice grâce au brio de l'attaque à cinq, le couperet tombait sur le défenseur/attaquant Mark Streit, pourtant le pivot incontesté du jeu de puissance.
Il coûte trop cher !, affirmait-on, dixit le directeur-général, Bob Gainey.Ce qui n'a pas empêché les Islanders de lui octroyer 4,1 millions $ par année.
La fiche du hockeyeur suisse de 31 ans, cette saison :
9 buts et 29 passes dont 22 points obtenus en avantage numérique.
Notez qu'il a un différentiel de +2.

La solution de Silent Bob pour améliorer l'attaque à cinq d'un club à la dérive : allez chercher Mathieu Schneider à Atlanta !!!
Certains fefans affirment qu'il sait se servir de ses épaules, moi je trouve qu'il utilise bien mieux son menton.
AH AH AH AH AH !

La fiche du pas très jeunot de 39 ans cette saison :
4 buts et 11 passes dont 4 points obtenus en avantage numérique.
Notez qu'il a un différentiel de -10.
Son salaire est un rutilant 5,75 millions par année !!!
Big deal !!! Avec Patrice Brisebois, ça va faire une belle paire !

Mathieu Schneider est fini, usé à la corde. Même Max Pacioretty l'a planté :

Ça va être quoi face à Milan Lucic ? On va rire !!!

Toute une addition pour des partisans plus tartes que les autres.
Comme un chien qui court après sa queue, la sainte-guenille ne cesse de nous étourdir par ses mauvais choix.

0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Locations of visitors to this page