mardi 24 février 2009

On a découvert ce que consommaient les joueurs du Canadien.

Vous connaissez la nouvelle d'Edgar Allan Poe intitulée La lettre volée ?

Le concept est très simple, l'inspecteur cherche absolument partout la lettre volée dans le boudoir royal, mais le voleur au lieu de la dissimuler l'a tout bonnement laissé fort en évidence sur son bureau, aux yeux de tous.

Quel lien avec les Kostitsyn, Hamrlik et les joueurs du Canadien me direz-vous ?
C'est tout simplement le moyen qu'ils utilisaient pour contacter Pasquale Mangiola.
Ils passaient leurs commandes en l'affichant sur la bande devant le banc de l'équipe. Tout le monde le voyait, mais personne n'allumait !
Vous pensez immédiatement à Coke, mais ce n'est pas ça. Vous savez que l'équipe joue mollement, alors aux grands maux les grands remèdes !
Bande de mous !

0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Locations of visitors to this page